La construction et l'inauguration de la mairie.

Aller ou retourner à la page découverte de Saint Just-Sauvage.



 En juin 1904 :
 Considérant que la mairie de Saint Just se trouve dans un état de vétusté avancé, le conseil municipal décide, à l'unanimité, d'en construire une nouvelle.
 Pour ce faire, il envisage la démolition de l'ancienne mairie. L'emplacement est choisi sur le terrain de la halle qui menace ruine également.

 En août 1904 :
 Les plans et devis établis et approuvés, la municipalité doit recourir à un emprunt pour assurer la charge lui incombant. Quant à l'emplacement à donner à la nouvelle mairie, le conseil municipal , à la majorité, estime qu'il y a lieu de choisir celui occupé par la vieille mairie et la halle.
 La construction avait été envisagée sur la place des tilleuls, mais nécessitait l'arrachage des beaux arbres de plus de vingts ans, qui font de cette place "la plus belle du canton". Il est envisagé un référendum afin de définir l'emplacement à retenir.
 En raison du peu de ressources de la commune et des multiples sacrifices, considérant que les crédits disponibles sont engagés dans diverses entreprises, le conseil municipal décide de recourir à un emprunt.
 Le projet sera présenté à la commission départementale des bâtiments civils. L'architecte sera Monsieur CLEMENT.
 La halle sera démolie, considérant que les foires ont perdu de leur ancienne importance et qu'elle n'a plus d'autre utilité que de servir de remise à voitures. Elle sera mise à prix à 1000 frs, la démolition étant à la charge de l'acquéreur.
 Le vote de la construction de l'édifice aura lieu le 5 juin 1905.
 L'emprunt auprès de la caisse nationale des retraites pour la vieillesse au taux de 3,85% se fera sur trente annuités jusqu'en 1936.
 Après démolition des bâtiments anciens, la construction du nouvel édifice commence et durera environ 2 ans.

 En octobre 1907 :
 Le 20 octobre 1907 à midi, après un défilé dans les rues pavoisées de la commune et devant une foule enthousiaste, l'inauguration a lieu sous la présidence de Monsieur VALLE, ancien Garde des Sceaux, Sénateur de la Marne.
 Cette manifestation républicaine imposante a été réhaussée par les joyeux chants des enfants des écoles, les brillants concerts exécutés par les fanfares d'Anglure et de Saint Just et aussi de nombreux discours éloquents. Un procès-verbal destiné à l'histoire de Saint Just Sauvage et à perpétrer dans la mémoire des générations futures le souvenir de cette inoubliable journée à été signé par tous les membres présents (324 signatures).


La mairie le 20 octobre 1907.
©mairie St Just-Sauvage

Le conseil municipal
le jour de l'inauguration de la mairie.

©mairie St Just-Sauvage

La grande salle de la mairie aujourd'hui.
©mairie St Just-Sauvage