LE MESSAGE D'ALERTE EN 7 POINTS,

Retour à la page précédente.

L'appelant doit pouvoir renseigner les services d'urgence et donner les indications suivantes.

1-LE NUMERO DU TELEPHONE ou de la borne d'ou l'on appelle, si nécessaire donner son nom. Ne jamais raccrocher le premier sans y avoir été invité;

2-LA NATURE DU PROBLEME, maladie ou accident;

3-LES RISQUES EVENTUELS :incendie, explosion, effondrement, produits chimiques et tout autre danger;

4-LA LOCALISATION très précise de l'événement, en indiquant dans quel département on se situe lorsqu'on utilise un téléphone mobile;

5-LE NOMBRE de personnes concernées (blessées et impliquées);

6-L'appréciation de LA GRAVITE et de l'état de chaque victime;

7-LES PREMIERES MESURES PRISES ET GESTES EFFECTUES.

Répondre aux questions qui seront posées par les secours ou par le médecin. Un dialogue peut s'instaurer entre l'appelant et le service d'urgence; ce dernier peut donner des conseils et/ou des instructions sur la conduite à tenir par le sauveteur, soit en attendant l'arrivée d'un service d'urgence sur les lieux, soit pour permettre au sauveteur de conclure son action lorsque l'intervention d'un service d'urgence ne s'avère pas nécessaire.
Le message d'alerte achevé, l'appelant doit attendre les instructions avant d'interrompre la communication.

Retour à la page précédente.